La Ville de Niort
Bienvenue à Niort

La Ville de Niort

Tout sur Niort: les réunions du conseil mais aussi nombre d'informations sur les filières et métiers. (Forum non Officiel des Royaumes Renaissants)
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Banquet du 6 avril 1462

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Foulques

avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 09/12/2013

MessageSujet: Re: Banquet du 6 avril 1462   Mar 8 Avr - 20:38

Foulques avait amené à son rythme 2tret2f et Flamel et sa compagne. Arrivé dans la salle à manger, il les mena vers Fayom. Celui ci lui proposa d'aller prendre un vers et il ne se fit pas prier pour se prendre un petit muscadet.

Une fois le verre vide, il retourna à la porte et revint un peu plus tard en compagnie de l'évêque et du maire. Vu que quasiment tout le monde était là, il décida de rester et se prit un tranche de pain avec du pâté de sanglier, accompagné d'un verre de blanc du Poitou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Renard
Villageois intégré
avatar

Messages : 157
Date d'inscription : 30/08/2011

MessageSujet: Re: Banquet du 6 avril 1462   Mar 8 Avr - 21:32

Il se faisait tard pour arriver, mais comme l'irlandais se plaisait à le répéter à chacun de ses retards: mieux vaut tard que jamais. C'est vêtu d'une toge relativement récente que l'homme se présenta à l'hôtel de Fayom. Il n'y avait là personne pour le mener à la salle à manger, probablement que Foulques avait cru que tout le monde était déjà arrivé. Cette pensée confirma son empressement à trouver instinctivement la salle en question et c'est sans grande difficulté que Renard arriva finalement là où tout le monde était réuni.

L'irlandais sourit à plusieurs personnes dont il  croisa le regard en se frayant discrètement un chemin jusqu'aux hôtes du banquet.


Bonsoir Fay, bonsoir dame Cibeline. Bien heureux de vous voir mes amis, cela faisait longtemps!

_________________


Dernière édition par Renard le Mar 8 Avr - 22:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarah_ann
Villageois intégré
avatar

Messages : 489
Date d'inscription : 23/03/2013

MessageSujet: Re: Banquet du 6 avril 1462   Mar 8 Avr - 22:20

L'invitation à prendre un verre par l'hôtesse de maison fut acceptée et, malgré sa forte attirance pour la bière, c'est avec un verre de vin rosé que la Niortaise écouta Fayom lui signifier que les enfants seraient des leurs d'ici peu. Elle nota également dans les propos du capitaine qu'un autre angelot s'apprêtait à agrandir la famille déjà bien nombreuse et s'abstint de le féliciter, préférant ne pas ébruiter la nouvelle afin qu'il puisse faire son annonce à tous quand il le jugerait opportun... Les compliments de la chardon attendraient ce moment partagé.

Pendant ce temps la salle accueillait d'autres invités qui commençaient à affluer vers le couple propriétaire. Laissant place aux nouveaux venus, qu'elle salua poliment, elle entreprit d'une démarche paresseuse le tour de la salle, ses yeux flottant d'une tapisserie finement tissée tendue sur un mur, à une toile de peintre vieillie par le temps puis sur la lente descente d'une araignée qui s'était probablement introduite à la réception sans y être invitée. L’aranéide arrêta la flâneuse curieuse qui la contempla un long moment avec fascination avant de se ranimer pour porter ses émeraudes sur celui qui venait de l'interrompre.

Un ours brun, apprêté, le sourire aux lèvres et une fleur à la main : Melchior. Le sourire qu'elle lui accorda montrait le plaisir qu'elle avait à le voir et elle tendit la main, silencieuse, pour prendre le présent qu'elle porta tranquillement à ses narines. Les effluves fleuries affaiblirent les paupières de la musarde, qui huma légèrement la corolle colorée avant de relever le nez pour fixer le brun en retard.


- Tu es pardonné pour cette fois... Un scintillement moqueur passa dans ses pupilles, cependant faudra me présenter ce sale ami, j'ai l'intuition qu'il serait un convive fort apprécié à ma table.

Elle passa son bras droit sous celui de son cavalier, sa dextre pourvue de la fleur se nichant dans la pliure de la manche, et montra le verre vide qui encombrait sa senestre.

- Que dirais-tu d'aller remplir à nouveau ce verre et par la même occasion, t'en prendre un ? Un court silence s'imposa puis elle ajouta doucement, pour elle-même, alors qu'elle parcourait la salle des yeux et soulignait le monde qui commençait à s'y trouver, je sens que ce sera d'une aide précieuse.


Dernière édition par Sarah_ann le Mer 9 Avr - 9:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
2Tret2F
Tribun de Niort
avatar

Messages : 137
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Banquet du 6 avril 1462   Mar 8 Avr - 23:22

La vieille passe donc de bras en bras ...

- Toute cette jeunesse tiens ça m'déprime !

Alors pour mettre un peu d'ambiance la vieille file voir de quoi à l'air de le muscadet même si il vient de par vers Nantes ....

- C'est pas tous les jours que j'ai l'occasion de voir autant d'monde pardi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cibeline
Admin
Admin
avatar

Messages : 809
Date d'inscription : 02/12/2009

MessageSujet: Re: Banquet du 6 avril 1462   Mar 8 Avr - 23:50

"Nos enfants ! nos enfants ! ah mais oui suis je bête."

Riant d'elle même, prête à partir les chercher, elle s'arrêta dans son mouvement, d'autres invités arrivaient.

Elle reconnut toutes ses personnes qui avaient été des personnes très proches d'elle et qu'elle rencontrait de temps en temps.

Elle salua une par une ces personnes, répondant à leur bonjour et à leur salutations avec plaisir. Elle aimait les banquets, les fêtes, les chants, les danses et tout ce qui avait rapport à la fête et ce jour était pour elle un pur plaisir.

Voyant que tous le monde prenait ses marques, elle s'éclipsa discrètement et alla chercher les enfants.

Quelques instants plus tard, Angéle, François, Louise et Nath faisaient leurs entrées dans la salle et se ruèrent vers leur père.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
orobas
Villageois intégré


Messages : 257
Date d'inscription : 15/04/2010

MessageSujet: Re: Banquet du 6 avril 1462   Mer 9 Avr - 9:12

Orobas rentrant à peine dans la salle déjà pleine de convive se dirigea directement vers l'hôte de ces lieux.

Bonjour Fay, désolé pour le retard, tu me connais, toujours présent mais jamais à l'heure.
Merci pour l'invitation à ce banquet. Je vois que tu reçois du beau monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melchior Percheval

avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 26/04/2010

MessageSujet: Re: Banquet du 6 avril 1462   Mer 9 Avr - 17:56

L'ours sourit a sa cavalière, elle ne croyait pas si bien dire en parlant de l'importun qui ferait un met assez appréciable a sa table

Il referma sa main sur la menotte nichée au creux de son bras et plongeant ses deux noisettes dans le lac d'émeraude de la belle l'entraina vers les rafraichissements

Bonne idée ma chère ce verre vide est déprimant et il est de mauvaise éducation que de laisser une dame boire seule

puis se penchant vers elle et dans le ton de la confidence

je pense que ce soir nous allons apporter notre pierre a l'édifice niortais rendant hommage aux ragots et commérages ...

passant devant la connétable il lui décrocha un sourire angélique alors que la pauvre venait de manquer de s'étrangler moins discrètement qu'elle ne l'aurait souhaité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
charles_5
Villageois intégré
avatar

Messages : 80
Date d'inscription : 03/12/2012

MessageSujet: Re: Banquet du 6 avril 1462   Mer 9 Avr - 19:30

Le monde affluait dans la salle à manger et il devenait difficile de distinguer quelqu'un dans la foule. Tout le monde se saluait, remerciait le maître et la maîtresse de maison, qui d'ailleurs était parti chercher ses enfants. La salle spacieuse s'était rétrécie et était devenue plus chaleureuse, les gens semblaient oublier le passé et considérer chaque personne qu'il croisait comme son frère ou sa soeur.
Charles sourit à cette pensée, le seul fait de se connaître, de partager un espace commun, la ville: niort, dotait les gens d'un fort sentiment de fraternité. C'était très beau.
Charles se déplaça latéralement, examinait les têtes, en reconnut plusieurs, mais n'alla pas les saluer. Pas par impolitesse, simplement pour éviter de rajouter à la cohue ambiante, pour que l'assemblée retrouve rapidement un peu d'ordre, et que tous puissent s'asseoir, pour faire honneur au repos de leur hôte.


Un temps.


Il commença à marcher, à longer la pièce, tout à son étude de cette petite réception, qui s’annonçait fort réussie. Il lui sembla un moment qu'il se rapprochait des cuisines, car il perçut de délicieuses effluves provenant d'un couloir. Il s'en écarta, craignant que son ventre l'y emmène.
Il faisait marche arrière quand tout à coup, il vit un raz de marée ! Un monstre turbulent qui fonçait droit sur Fayom, ce n'était heureusement que ses enfants arrivant sur lui à pleine vitesse. Ce rapprochement le fit sourire.
Il passa rapidement à l'inspection de la tablée, tout semblait là aussi parfait. Il se joignit donc au reste des invités pour discuter tranquillement en attendant la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jhonston
Maire de Niort
Maire de Niort
avatar

Messages : 594
Date d'inscription : 02/11/2011

MessageSujet: Re: Banquet du 6 avril 1462   Mer 9 Avr - 19:49

John trouva enfin la salle de banquet de Fayom qui était la a l entrée surement pour accueillir les arrivants. Il tenta de s approcher le plus discrètement possible mais voila le raz de marée d enfants qui le bouscule et lui fais perdre l équilibre. Il se retrouve donc au sol a coté du prince. Timidement il ose demander de l aide.

Euh.... quelqu un peut m aider a me relever? J ai voulu tester le sol mais mon manque d exercice et surtout les bons gâteaux d Iris dans mon estomac m empêche de me relever seul.

Il espère que personne ne la vue se faire clouer au sol par une bande d enfant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fayom
Capitaine de la compagnie des Chardons Noirs / Maire de Niort - Admin
Capitaine de la compagnie des Chardons Noirs / Maire de Niort - Admin
avatar

Messages : 3556
Date d'inscription : 28/11/2009

MessageSujet: Re: Banquet du 6 avril 1462   Mer 9 Avr - 20:51

Fayom servit un verre de muscadet à la doyenne, trinquant avec elle. Il vit alors la présence de l'évêque qui s'était déjà servi une bière et le salua, Fayom lui rendit sa salutation d'un hochement de tête accompagné d'un Monseigneur.

Puis voilà Renard, sacrée surprise que de le voir.

Bonsoir Fay, bonsoir dame Cibeline. Bien heureux de vous voir mes amis, cela faisait longtemps!

Tiens Renard, en effet cela fait longtemps. Je m'inquiétais d'ailleurs, rarement mes pigeons reviennent de chez toi hélas. Il faudrait qu'un jour tu me dises si tu souhaites t'impliquer de nouveau chez les chardons. Depuis la guerre du Ponant où tu t'es battu vaillamment, nous avons pas eu le plaisir de t'avoir à nos côtés. Enfin pour l'heure prends donc un verre mon ami, nous parlerons de cela un autre jour.

Il lui servit un verre de muscadet lorsqu'Orobas fit à son tour son entrée :

Bonjour Fay, désolé pour le retard, tu me connais, toujours présent mais jamais à l'heure.
Merci pour l'invitation à ce banquet. Je vois que tu reçois du beau monde.


Salut Orobas. Le principal c'est que tu répondes toujours présent. Il faudra qu'on se voit pour tes carcasses cette semaine. En attendant profite de la soirée.

Cibeline arriva enfin avec les enfants et alors que Louise, âgé d'à peine un an, resta avec sa mère, ses trois aînés foncèrent vers lui... et firent trébucher le maire qui avait dû rester un long moment à contempler les tableaux dans le hall.

Euh.... quelqu un peut m aider a me relever? J ai voulu tester le sol mais mon manque d exercice et surtout les bons gâteaux d Iris dans mon estomac m empêche de me relever seul.

Fayom se mit à rire et lui dit :

Roo John, je ne réclame pas encore qu'on se prosterne devant moi ! Tu peux pas te relever ? Devrais je également te relever quand tu seras à terre dans la lice lors de notre duel ?

Il finit son verre cul sec et le posa pour aider monsieur le maire à se remettre sur ses deux pieds.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cibeline
Admin
Admin
avatar

Messages : 809
Date d'inscription : 02/12/2009

MessageSujet: Re: Banquet du 6 avril 1462   Mer 9 Avr - 23:06

Cibeline faillit éclater de rire en voyant Johnston se ramasser à cause des enfants, mais elle se retint in extrémis.
Louise dans ses bras gazouillait à la vue des personnes présente.
Alors qu'elle s'approchait elle entendit son mari dire :

Code:
Roo John, je ne réclame pas encore qu'on se prosterne devant moi ! Tu peux pas te relever ? Devrais je également te relever quand tu seras à terre dans la lice lors de notre duel ?

Ouvrant de grands yeux, elle fronça les sourcils et pointant un doigt vers son époux lui dit :

"Je rêve, tu vas aller en Lice te battre contre Johnston ? Tu veux donc te blesser ? tsss... Ah ! ces hommes ... "

Soupirant elle se retourna vers Johnston et lui tendit la main.


"Je suis désolé John devant l'impétuosité des enfants, mais ils sont toujours très heureux de voir leur pére et font fit des obstacles qui pourraient se trouver sur leur chemin pour atteindre leur but."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kawarimi

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 25/08/2011

MessageSujet: Re: Banquet du 6 avril 1462   Jeu 10 Avr - 15:38

Citation :
C'est avec plaisir voyons. Je tenais à recevoir ceux qui donne de leur énergie pour la vie. Or je connais votre implication au GIGN, tout comme je me souviens de votre mission d'escorte de mon marchand l'an dernier. Il était donc logique que vous soyez conviée.


J'aime ma ville voila pourquoi je suis toujours prêts à aider. Et cette escorte, quelle expérience.

Citation :
J'espère que vous passerez une bonne soirée. Allez donc vous servir un verre !

Sur ces mots, je remerciai encore notre hôte et parti me servir un verre.

La salle se remplissait bien et je ne pût m'empêcher de sourire en me disant que cette soirée était réussie.
Soudain un bruit se fît entendre derrière, et me retournant je vis Jhonston notre bon maire mis à terre par des enfants.



Citation :
Euh.... quelqu un peut m aider a me relever? J ai voulu tester le sol mais mon manque d exercice et surtout les bons gâteaux d Iris dans mon estomac m empêche de me relever seul.

Venant à sa hauteur, je lui tendis une coupe de bière.

Sieur Jhonston comment allez vous? où devrais-je dire Monsieur le maire?
Je suis désolé de ne pas avoir été impliqué ces derniers mois dans le GIGN mais malheureusement les affaires aux champs m'ont pris énormément de temps.


Me tournant vers l'hôtesse : Dame Cibeline, que voilà un magnifique bébé. Et quel vigueur pour vos autres enfants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
orobas
Villageois intégré


Messages : 257
Date d'inscription : 15/04/2010

MessageSujet: Re: Banquet du 6 avril 1462   Jeu 10 Avr - 19:01

Quoi Fayom, Johnston, vous allez vous rencontrer dans la lice ?
Quand et pourquoi ?

Vous avez besoin d'un arbitre, avocat, medecin ??? Les trois ???

C'est avec plaisir que je compterais les points, banderais les plaies et repartirais les gains.

Se tournant vers Cibeline

Bonjour Cibeline, cela fait longtemps.

Comment vas-tu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cibeline
Admin
Admin
avatar

Messages : 809
Date d'inscription : 02/12/2009

MessageSujet: Re: Banquet du 6 avril 1462   Jeu 10 Avr - 22:21

Elle tendait toujours la main à Johnston quand elle entendit le sieur Kawarimi faire un compliment sur ses enfants

Code:
Dame Cibeline, que voilà un magnifique bébé. Et quel vigueur pour vos autres enfants

Oh oui sieur, ils sont fort et vigoureux et plein de vie.
J'espère que celui qui arrive sera aussi robuste que ses frères et sœurs.


Alors qu'elle guettait Angéle, François et Nath qui ne tenaient pas en place.

Elle avait toujours Louise dans les bras, et tendait toujours là main à Johnston quand Orobas vint la saluer.


Code:
Bonjour Cibeline, cela fait longtemps.

Comment vas-tu ?


Se tournant vers Orobas, un sourire sur les lèvres lui répondit :

"Oui sieur Orobas, cela fait très longtemps en effet, mais, mes pas ne me menaient plus guère en taverne ni dans le village. Il faut dire que je suis fort occupé avec ces enfants. Excusez moi."


S'éloignant d'un pas, elle haussa le ton :


"François lâche cette choppe, tu es trop petit pour boire de la bière."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Renard
Villageois intégré
avatar

Messages : 157
Date d'inscription : 30/08/2011

MessageSujet: Re: Banquet du 6 avril 1462   Jeu 10 Avr - 22:37

Fayom a écrit:
...Enfin pour l'heure prends donc un verre mon ami, nous parlerons de cela un autre jour.

Bien volontiers! Renard accepta le verre tendu et évita de justesse le ''stampede'' de la marmaille de Fayom. Ce qui ne fut pas le cas de son vieil ami Johnston qui s’étala de tout son long sous le regard parfois amusé, parfois inquiet ou encore dubitatif de l'assistance. Le spectacle avait toujours pris une grande part dans la vie du maire anglois et encore une fois, il s'y donnait.

L’irlandais se retira un peu, voyant que John n'allait pas si mal et qu'il y avait déjà foule pour l'aider. Le verre à la main, le voilà qui contemplait maintenant les tapisseries de la salle à manger.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jhonston
Maire de Niort
Maire de Niort
avatar

Messages : 594
Date d'inscription : 02/11/2011

MessageSujet: Re: Banquet du 6 avril 1462   Ven 11 Avr - 6:07

Et bien, c est pas un ni deux mais bien 3 personnes qui se dirige vers lui. D abord Fayom qui vient le narguer en parlant de leur petit duel en lice prévue pour bientôt.

Roo John, je ne réclame pas encore qu'on se prosterne devant moi ! Tu peux pas te relever ? Devrais je également te relever quand tu seras à terre dans la lice lors de notre duel ?

Il répondit en riant.

C est que j ai trop manger de brioches aujourd hui. Sinon pas de danger car dans la lice je resterai debout.Je suis bien plus expérimenter que lors de notre duel au tournoi du Cercle.

A peine après avoir répondu Cibeline s amène et bous montre son mécontentement face a notre duel et s excuse pour le comportement de ses enfants.

Je comprend très bien ma belle Cibeline. Quand je rentre chez moi Brandon a la même attitude mais bon lui il est seul. Je devrais y penser avant d augmenter ma petite famille hihi.

Kawarimi arrive a sa hauteur et lui tend une chope et Orobas se propose comme médecin pour leur duel.

Ah merci beaucoup Kawarimi, ça me fais très plaisir de te revoir. Pour le GIGN faudrait bien le relancer, on sait jamais quand le danger nous guette.

Une fois que Kawarimi fut occuper avec Cibeline il chuchote a Orobas avant qu il se tourne lui aussi vers Cib.

Dit Orobas, tu n aurais pas des herbes spéciales pour m affaiblir avant le duel parce que je voudrais pas faire honte au prince devant tout son peuple. Tu me répondras plus tard quand Fayom ne sera pas présent.

Bien relever et chope en main il vit son ami Renard entrer et se mettre un peu a l écart. Il s approche a sa hauteur et sans le déranger cherche a trouver ce qu il observe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fayom
Capitaine de la compagnie des Chardons Noirs / Maire de Niort - Admin
Capitaine de la compagnie des Chardons Noirs / Maire de Niort - Admin
avatar

Messages : 3556
Date d'inscription : 28/11/2009

MessageSujet: Re: Banquet du 6 avril 1462   Ven 11 Avr - 7:38

Le maire était enfin sur ses pieds, les enfants un peu penaud de ce qu'ils avaient provoqué étaient contre les jambes de leur père. Entendant la réaction de son épouse et d'Orobas sur leur duel, il leur répondit :

Oui en effet, nous allons nous affronter ! Mais rassurez vous, ce n'est qu'un combat amical, John veut prendre sa revanche sur notre combat d'il y a deux ans lors d'un tournoi. Quand cela sera Orobas, cela dépendra de monsieur le maire. En tout cas, j'en ai un programmé mardi contre Sarah_Ann (combat qu'il remportera d'ailleurs).

Il s'approcha de son épouse - qui avait été accosté par Kawarimi et Orobas -, pour lui prendre Louise de ses bras et lui murmura :

Ne t'inquiète pas mon coeur, il ne m'arrivera rien !

Ensuite il dit aux enfants de le suivre, ils allèrent auprès de Sarah qui se servait un verre en compagnie de Melchior.

Désolé de vous déranger, les tourtereaux, - il souriait, sachant que ce qualificatif gênerait Sarah - je viens te présenter mes enfants Sarah puisque tu le désirais.

Désignant la plus grande, il dit :

Donc voici notre aîné Angèle, puis mon héritier François. Là c'est Nath et enfin la petite dernière Louise !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
orobas
Villageois intégré


Messages : 257
Date d'inscription : 15/04/2010

MessageSujet: Re: Banquet du 6 avril 1462   Ven 11 Avr - 12:43

He bien Fayom, tu es d'humeur combative en ce moment !
Si tu veux, nous pourrons nous retrouver dans la lice un jour aussi.Dit-il en souriant

Jhonston, je vais reflechir, car c'est plutot une demande contraire a laquelle je m'attendais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melchior Percheval

avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 26/04/2010

MessageSujet: Re: Banquet du 6 avril 1462   Ven 11 Avr - 12:50

un verre plein a la main et apres avoir servi Sarah il vit s'approcher leur hôte accompagné de sa marmaille

Fayom a écrit:
Désolé de vous déranger, les tourtereaux,
je viens te présenter mes enfants Sarah puisque tu le désirais.

Désignant la plus grande, il dit :

Donc voici notre aîné Angèle, puis mon héritier François. Là c'est Nath et enfin la petite dernière Louise !

Il ne put retenir un sourire qui en disait long sur la remarque de son ami puis regardant la troupe qui accompagnait celui ci

Que voila une belle lignée dont tu peux être fier

et prenant un ton narquois ...

Un rappel permanant de la vitesse a laquelle nous vieillissons et prenons de l'âge ce qui est toujours bon a se souvenir avant de rentrer en lice

j'ai un baume très efficace contre les courbatures du temps je l'enverrai a Cib ... après ton duel contre Sarah


se penchant sur le garçonnet qui sera l'héritier du vieux grigou

Mon garçon il faudra que tu passes me voir a la forge pour qu'on regarde a te forger une lame sur mesure
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarah_ann
Villageois intégré
avatar

Messages : 489
Date d'inscription : 23/03/2013

MessageSujet: Re: Banquet du 6 avril 1462   Ven 11 Avr - 16:38

Alors que le monde s'affairait dans la salle, que le maire se retrouvait le fessier par terre, que des têtes connues et inconnues faisaient leur apparition, un nouveau verre à la main, l'alcool embrasant ses sens doucement et allégeant son entendement, la Niortaise resta un instant en admiration devant la fratrie. Elle aimait les enfants et même si elle avait toujours rejeté l'idée de se mettre en couple ou de se marier, il en était tout autre concernant le fait d'avoir un rejeton à elle. On lui avait appris, puis répété que l'un n'allait pas sans l'autre, et aurait-elle voulu leur prouver le contraire, les dieux en avaient décidé autrement, l'enfantement lui avait été aliéné.

Une nouvelle lampée de vin glissa dans sa gorge alors qu'elle chassait ses pensées et regardait d'un œil amusé le seul mâle du petit clan attraper une chope à l'insu de ses géniteurs. Le galopin devait à peine avoir cinq ou six ans qu'il avait déjà des prédispositions à la boulasse... ça promettait, songea-elle avec ravissement lors que la maîtresse de maison arrêtait le petit chapardeur et que son mari rassemblait la troupe pour se diriger vers Melchior et elle.

Elle les contempla longuement, un sourire affectueux glissé sur les lèvres, pendant que leur père les nommait tour à tour. Melchior prit le premier la parole puis elle continua à sa suite avec une légère inclination de la tête, gardant malgré tout le mot "tourtereaux" à l'esprit pour en discuter plus tard avec le capitaine.


- Mes demoiselles, jeune homme, enchantée de faire votre connaissance. Ses yeux se posèrent sur le père bienheureux.Tu es bien chanceux d'avoir de si beaux enfants, puis jetant un coup d’œil malicieux à l'héritier …et prompt à reconnaître les bonnes choses.

Sa main gauche mena le verre jusqu'à ses lèvres où elle but une gorgée avant d'ajouter...


- En parlant de bonnes choses, Mel, j'ai le sentiment qu'un baume pour soulager les hématomes serait envisageable pour moi, si tu as ça en magasin, je suis preneuse. Je doute que mon expérience et ma force aient raison de celles de Fayom, et j'ai comme l'intuition qu'il sera sans pitié.

La dextre de la Niortaise quitta la chaleur du bras protecteur tout en prenant soin de ne pas broyer la fleur tenue. Elle se pencha légèrement et présenta le végétal afin de l'offrir à la plus grande des filles qui assurément, du haut des sept ou huit ans (?), s'apprêtait à devenir une jolie jeune femme.

- Ne grandissez pas trop vite demoiselle, entre l'ours qui m'accompagne et qui propose une épée à un enfant et votre père qui défie une femme à la lice, je crains que toute idée romantique qui traverse votre esprit sur la gent masculine soit anéantie.

Un sourire plus large vint ponctuer sa phrase alors que sa main reprenait la place abandonnée plus tôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melchior Percheval

avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 26/04/2010

MessageSujet: Re: Banquet du 6 avril 1462   Ven 11 Avr - 17:24

Voyant, avec  regret,   sa  cavalière  quitter  son bras  et  offrir  la  délicate  fleur  a  la  gamine   il  retint un grognement  

regardant  la  belle  dans  ses émeraudes  et la  gratifiant  du plus  angélique  des  sourires  que l'ours  put lui faire  

Ma  chère  je  me  ferai un plaisir  de venir  en personne vous  l'appliquer   ce  baume  réparateur  

Mais  entre la vigueur de  jeunesse  et l'expérience  de l'âge,   je miserai  bien quelques  écus  sur cette première    

quand  a  ce jeune homme  ne  trouvez vous pas  qu'il mérite  récompense  pour avoir  mis  bas  Saint  John ...  un vrai  futur  tombeur  de mairie  

Je suis certain que son père  lui  apprendra  la  sagesse des armes  et que le pouvoir  d'une épée  au fourreau peut  en valoir  cent  levées  

[/b]Puis  se tournant  vers  la jeunette qui  arborait  si bien  cette fleur  offerte ,

Vous  appendrez vite  demoiselle  que Prince  et charmant  ne vont jamais  de paire,     cherchez plutôt  sincérité  et  fidélité   pour vos  rêves  les plus doux  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fayom
Capitaine de la compagnie des Chardons Noirs / Maire de Niort - Admin
Capitaine de la compagnie des Chardons Noirs / Maire de Niort - Admin
avatar

Messages : 3556
Date d'inscription : 28/11/2009

MessageSujet: Re: Banquet du 6 avril 1462   Ven 11 Avr - 20:16

Melchior prit en premier la parole et Fayom acquiesça quand il parla de la fierté d'avoir ses enfants. Puis quand il se mit à parler de son âge avancé, Fayom lui répliqua :

Je te remercie de te soucier de ma santé. Mais je me sens en pleine forme, seul mon ventre prend du volume avec le temps. Toutefois c'est avec plaisir que nous accepterons ton baume, qui sait un jour il me sera sans doute utile.

Il avait un peu menti sur sa forme soit-disant éclatante car il y avait longtemps qu'il n'avait plus vingt ans, mais bon il se portait encore fort bien quand même.
Lorsque Melchior parla de forger une épée à François, celui ci fut tout excité à cette idée. Jusqu'à maintenant, il n'avait qu'une épée en bois avec laquelle il ennuyait ses soeurs, lui qui aurait aimé avoir un frère avec qui se battre. Fayom imagina la tête de son épouse lorsqu'elle le saura, mais bon il faudra qu'elle s'y fasse car il était certain que François serait initié au métier des armes.

Sarah, elle, était plus concentrée sur les enfants. Elle offrit sa fleur à Angèle en lui faisant un petit discours sur les hommes. Angèle n'y comprit pas grand chose mais contente, la remercia d'une bise. Quand à Nath, elle était déçue de ne pas en avoir une et convoitait déjà celle de sa soeur qui n'était pas près de lui concéder.

Melchior répondit alors à sa future (^^) sur les raisons de faire une épée à François. Fayom hocha la tête lors qu'il parla de l'enseignement qu'il inculquera à son fils. Puis il s'adressa à Angèle et Nath, leur faisant à son tour un discours qu'elles ne saisirent pas plus que celui de Sarah.

Fayom s'adressa alors à toute l'assemblée :

Mes ami(e)s, il me semble que tout le monde est arrivé. Je suis ravi et très touché que vous soyez quasiment tous venus !

En effet, rare était les personnes invitées non présentes et la plupart des absents s'étaient excusés de ne pas pouvoir être là. Au fond les grands absents étaient surtout les membres de sa famille : Sa fillotte Kalyse qui se faisait très discrète, sa soeur Labell10z recluse au couvent, sa belle soeur Patrie qui avait décidé de quitter la ville et sa tante Néférouré dont il n'avait plus de nouvelles depuis un an, ce qui l'inquiétait beaucoup.

Je m'aperçois que Niort est encore une ville bien vivante et j'en suis heureux. L'agonie dans laquelle elle semblait plonger l'an passé m'affectait beaucoup. C'est en parti pour vous remercier de votre dévouement envers ma chère ville que je vous ai invité.

Regardant alors 2tret2f, il ajouta :

J'ai une pensée particulière pour dame Titefee qui après une vie à fournir à la ville son pain et ses bras au GIGN, a rejoint Aristote en nous léguant tous ses biens. Loué soit elle, et qu'Aristote prenne soit de cette personne admirable.

Puis regardant son épouse, il poursuiva :

Enfin je vous ai également invité pour vous annoncer la nouvelle grossesse de mon épouse. Gageons que cela soit un fils !

Maintenant mes amis, festoyons ! Installez vous à table et régalez vous de ces pâtés et potages présentés à vous.


Sur ces mots, il alla rejoindre son épouse restée du côté où le maire goûta le seul. Il lui redonna Louise puis alla s'installer en bout de table, demandant à 2tret2f de se mettre à sa gauche (son épouse étant à sa droite).

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cibeline
Admin
Admin
avatar

Messages : 809
Date d'inscription : 02/12/2009

MessageSujet: Re: Banquet du 6 avril 1462   Ven 11 Avr - 22:19

Cibeline guettait que chaque convive soit correctement servit, et surveillait du coin de l'oeil que les mets installés le soit correctement, elle voulait que ce banquet soit le plus parfait possible.
Elle se remémorait les années passées, et ne regrettait en rien ses choix, elle aimait son époux, ses enfants étaient robustes et bien portant grâce à Aristote. Elle priait que le suivant le soit tout autant. Posant une main protectrice sur son ventre, elle posa à cet instant son regard sur Angéle qui rayonnait avec sa fleur et elle faillit éclater de rire en voyant Nath qui dévorait du regard sa sœur.

Alors qu'elle allait quitter maire pour s'approcher de ses enfants et de son époux, ce dernier prit la parole.
Elle lui répondit par un sourire lorsqu'il émit haut et fort son souhait que ce soit un fils, et prit la petite Louise qu'il lui tendait. Elle aida Angéle, François et Nath à prendre place à leur table et se dirigea ensuite vers sa place.





_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
charles_5
Villageois intégré
avatar

Messages : 80
Date d'inscription : 03/12/2012

MessageSujet: Re: Banquet du 6 avril 1462   Dim 13 Avr - 18:49

Fayom invita tout le monde à s'asseoir à table pour débuter le repas. Après que le maître et la maîtresse de maison furent assis, charles s'assit à son tour sur le banc. Les convives prenaient un peu leur temps, le temps pour eux de saluer tout ceux qu'ils connaissaient et qu'ils n'avaient pas vus et de choisir leur place.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Renard
Villageois intégré
avatar

Messages : 157
Date d'inscription : 30/08/2011

MessageSujet: Re: Banquet du 6 avril 1462   Dim 13 Avr - 19:01

Renard vint prendre place aux côtés de Charles, son plus vieil ami à Niort.

Eh bien Charles, je crois que nous nous régalerons ce soir! Il lui sourit avant d'ajouter: Comment allez-vous mon cher ami?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Banquet du 6 avril 1462   

Revenir en haut Aller en bas
 
Banquet du 6 avril 1462
Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Poissons d'avril!!!
» Emission de Delarue ca se discute du 12 avril
» Ce 23 avril 2011, les cloches sont reparties ...
» Catastrophe de Tchernobyl le 26 avril 1986
» Attentat d'Oklahoma City le 19 avril 1995 : 168 morts

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Ville de Niort  :: Domaine des De Niort :: Hôtel de Niort :: La salle à manger-
Sauter vers: