La Ville de Niort
Bienvenue à Niort

La Ville de Niort

Tout sur Niort: les réunions du conseil mais aussi nombre d'informations sur les filières et métiers. (Forum non Officiel des Royaumes Renaissants)
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 tater le terrain avec l'anjou..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Oane
Villageois intégré
avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 02/05/2010

MessageSujet: tater le terrain avec l'anjou..   Ven 18 Fév - 15:01

Xollir a écrit:
Le bonjour dame Oane.

Je forme le voeu que cette lettre vous trouve en bonne forme, tant de corps que d'esprit. Je suis ce soir à Angers. J'ai revu quelques amis, mais je crains que la province n'aie que peu changé.

J'ai eu une brève discussion avec la duchesse d'Anjou, Sa Grâce Salebete. J'en ai profité pour lui parler de votre projet. Je suis au regret de vous dire que l'entrevue aurait pu mieux se dérouler. Elle semblait des plus réticente, et m'a recommandé que vous la contactiez directement.

Je dois vous avouer que je le craignais. En effet, l'Anjou est terre de brigands. La duchesse elle-même fut l'une des deux instigatrices d'un pillage en Maine. L'une des quatre villes du duché, Craon, a été vendue à une organisation brigande (voir ci-dessous). Se rendre désirable à leurs yeux est la stratégie qu'a toujours privilégié l'Anjou pour se développer. J'ai bien tenté de la convaincre que c'était le pillage de Poitiers qui vous inspirait, je n'ai point rencontré un franc succès.

Je suis par contre beaucoup plus confiant en ce qui concerne le Guyenne, mais je ne les ai point encore contacté, vous ne m'aviez parlé que de l'Anjou. Souhaitez-vous que je prenne contact?

Puisse le Très-Haut vous favoriser,
Xollir

Citation :
D’un coté,
Le Duc d’Anjou, Finam de Montmorency.

De l’autre,
Le Roy des Canards, l’Œsophage.

Ont décidé de se lier par un traité qui prendra toute sa force et sa vigueur dès sa promulgation.
Le Duché d’Anjou et l'organisme Pique-Sous, ainsi que leurs héritiers et successeurs, s’engagent à respecter les articles de ce traité.

    Article I : Du Louage de Craon :

    Par le présent traité, le Duché d’Anjou confère à l’organisme étatique Pique-Sous le droit d'usage de Craon pour une année, renouvelable à souhait par les parties signataires, moyennant certaines obligations.
    Craon, la gestion qui en est faite, et sa population, ne relèvent donc plus directement de l’Institution Ducale d’Anjou.

    Article II : Des Obligations de Pique-Sous :

    • L’organisme devra verser mensuellement au Duché d’Anjou 15 à 30% de ses parts de bénéfices.
    • L’organisme devra assurer le remplissage de la Mine d’Or, sise aux pourtours de la Cité craonnaise.
    • L’organisme devra assurer la tranquillité sur le territoire angevin: pas de brigandage, pas de tentative de prises de villes autres que Craon. Les membres de l‘organisme Pique-Sous s’engagent à vivre dans le respect des lois du Duché d’Anjou en Anjou, une fois les portes de Craon franchies.
    • L’organisme devra assurer la sécurité du territoire angevin si la souveraineté du pouvoir ducal angevin est menacée, si le Régnant légitime d’Anjou en fait la demande.


    Article III : Des Droits et Restrictions du Duché d’Anjou :

    Craon, la gestion qui en est faite, et sa population, ne relevant plus directement de l’Institution Ducale d’Anjou , le Duché d’Anjou ne peut plus:
    • Mettre en procès des individus présents à Craon.
    • Répondre aux traités d'extradition ou de coopération judiciaire avec les Duchés et Comtés extérieurs concernant les affaires craonnaises.


    Article IV : Du non-respect des clauses de ce traité :

    Si Pique-Sous a un retard dans le paiement tributaire, le Duché d’Anjou peut :
    • Exiger le paiement;
    • Poursuivre les responsables de l’organisme Pique-Sous ;
    • Résilier le présent traité, et entamer une procédure d’expulsion.


    Si le Duché d’Anjou ne respecte pas ses obligations, Pique-Sous peut :
    • Demander l'exécution du traité (forcer le Duché à prendre rapidement les mesures nécessaires pour mettre sa politique en adéquation avec le présent traité).
    • Se départir du traité.
    • Casser le traité.

      En cas de faute grave mettant le traité en péril, chaque partie peut demander des dommages-intérêts à l'autre partie, à condition de respecter des formes (envoi de mise en demeure).



Pour l'Anjou,
Finam de Montmorency.


Pour Pique-Sous,
L'Œsophage.

[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fayom
Capitaine de la compagnie des Chardons Noirs / Maire de Niort - Admin
Capitaine de la compagnie des Chardons Noirs / Maire de Niort - Admin
avatar

Messages : 3556
Date d'inscription : 28/11/2009

MessageSujet: Re: tater le terrain avec l'anjou..   Ven 18 Fév - 20:22

Ah c'est Angevins, on en fera jamais rien !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
tater le terrain avec l'anjou..
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Traité de coopération judiciaire avec l'anjou [ANN]
» Comment trouver un terrain ou une maison/grange/ferme pas chère, à la campagne ?
» Jamais dédommagé avec panel consommateurs/au coeur du terrain
» Que faire avec des coings ?
» Jojo petit bébé de 3 semaines avec une SPR

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Ville de Niort  :: Domaine des De Niort :: Salle des traités-
Sauter vers: